Login

Register

Login

Register

Historique

          Instituée en 1906 par les colons allemands, l’actuelle IMPRIMERIE NATIONALE avait son siège à BUEA et avait pour nom IMPRIMERIE IMPERIALE. Durant cette période en effet, BUEA constituait la capitale du Cameroun allemand. Elle avait pour mission première et principale la confection du journal officiel. C’est ainsi que son premier numéro paraitra en 1916. Après la fin de la première guerre mondiale en 1918, avec la défaite allemande, une partie de ses infrastructures sera déportée à Douala devenue capitale du Cameroun en 1920 ; la nouvelle dénomination de cette institution étatique sera IMPRIMERIE DU GOUVERNEMENT. En 1922, Yaoundé devenu capitale du Cameroun à son tour accueillera l’IMPRIMERIE DU GOUVERNEMENT au sein de l’actuel palais de justice et ce jusqu’à l’achèvement des travaux de construction des locaux qu’elle occupe à ce jour en 1955, ceux-ci ayant débuté en 1931. En 1949, l’I.G devient IMPRIMERIE OFFICIELLE DU CAMEROUN et accueille son tout premier service : un service comptable et des ventes du JOURNAL OFFICIEL et d’autres documents édités par elle. Les missions de confections de documents administratifs sont élargies à la fonction publique suivant l’arrêté N° 417 du 28 décembre 1948. L’Imprimerie Officielle du Gouvernement deviendra l’Imprimerie Nationale en 1960 avec l’avènement de l’indépendance de l’état du Cameroun. Elle est mise sous la tutelle du ministère des finances ; du premier ministère ; du ministère de la communication.

          Au terme du décret N° 69/DF/RDE du 04 Décembre 1969, l’Imprimerie Nationale adopte la structure d’un établissement public à caractère industriel et commercial, doté d’une personnalité juridique et jouissant d’une autorité financière. Elle sera ensuite placée sous la tutelle du Ministère de l’Information Culturelle(MINFOC) suivant le décret N° 70/DF/372 du 21 juillet 1970. En 1973, l’ensemble des infrastructures de l’Imprimerie Nationale demeurées à Buea seront désormais considérées comme une annexe de l’Imprimerie Nationale; et ce par le décret N° 73/272 du 01er janvier 1973.l’annexe actuelle située à Garoua quant à elle, verra le jour à travers le décret N° 75/417 du 16 juin 1975.

          Dans sa constitution actuelle, l’Imprimerie Nationale dispose de magasins de ventes d’imprimés administratifs crée par l’arrêté ministériel N°13/MINFOB du 11 septembre 1984. Certains seront malheureusement fermés pour des raisons de rentabilité non satisfaisantes ; il s’agira des Magasins de Vente des Imprimés Administratifs(MVIA) de Yaoundé – Messa et de Yagoua. Le décret N°88/288 du 07 juillet 1982 viendra réorganiser l’Imprimerie Nationale sous son nouveau statut sous la tutelle du Ministère de l’Information Culturelle(MINFOC); elle sera considérée comme établissement publique de troisième catégorie. Suite au cloisonnement de sa politique commerciale qui se limitait aux institutions administratives publiques (aucune conquête des marchés privés ne fut entreprise) et à l’appréciation de son système de gestion ; estimé médiocre (car son redressement passait par une révision complète de son administration et de son fonctionnement), l’Imprimerie Nationale fut jugée privatisable au même titre que d’autres établissements publics, suivant le décret N° 90/1423 du 03 octobre 1990.

Translate »
Switch to mobile version