Imprimerie Impériale

Instituée en 1906 par les colons allemands, l’actuelle IMPRIMERIE NATIONALE avait son siège à Buea et avait pour nom IMPRIMERIE IMPERIALE. Durant cette période en effet, Buea constituait la capitale du Cameroun allemand. Elle avait pour mission première et principale la confection du journal officiel. C’est ainsi que son premier numéro paraitra en 1916.

Après la fin de la première guerre mondiale en 1918, avec la défaite allemande, une partie de ses infrastructures sera déportée à Douala devenue capitale du Cameroun en 1920 ; la nouvelle dénomination de cette institution étatique sera IMPRIMERIE DU GOUVERNEMENT. En 1922, Yaoundé devenu capitale du Cameroun à son tour accueillera l’IMPRIMERIE DU GOUVERNEMENT au sein de l’actuel palais de justice et ce jusqu’à l’achèvement des travaux de construction des locaux qu’elle occupe à ce jour en 1955, ceux-ci ayant débuté en 1931.

De l’Imprimerie Officielle du Gouvernement à l’Imprimerie Nationale

En 1949, l’I.G devient IMPRIMERIE OFFICIELLE DU CAMEROUN et accueille son tout premier service : un service comptable et des ventes du JOURNAL OFFICIEL et d’autres documents édités par elle. Les missions de confections de documents administratifs sont élargies à la fonction publique suivant l’arrêté N° 417 du 28 décembre 1948. L’Imprimerie Officielle du Gouvernement deviendra l’Imprimerie Nationale en 1960 avec l’avènement de l’indépendance de l’état du Cameroun. Elle est mise sous la tutelle du ministère des finances ; du premier ministère ; du ministère de la communication.